Nice-Livre

Le son que j’ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros)

Taille du livre 2935 KB | Avec un score moyen de 3,5 étoiles


Vous pouvez ACHETER le livre à partir des liens suivants
Acheter le livre Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur  : 39,95  euros) par Amazon

Vous pouvez TELECHARGER le livre à partir des liens suivants
Livre Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur  : 39,95  euros) EPUB Livre Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur  : 39,95  euros) PDF

Moyen de 2 étoiles basé sur 11 avis

Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros) EPUB

Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros) PDF

Télécharger Livre Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros)

Livre gratuit Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros) de Roy DeCarava

Livre en ligne Francais Le son que j'ai vu (Ancien prix éditeur : 39,95 euros)

Synopsis du livre

Conçu, écrit et réalisé à la main au début des années 1960 comme prototype par le photographe Roy DeCarava (né en 1919), mais toujours inédit depuis près d’un demi-siècle, LE SON QUE J’AI VU est devenu une légende dans le monde de la photographie. Avec ses 196 images pleines d’humanité, entrecoupées par la poésie si suggestive de Roy DeCarava, ce livre est, par sa forme même mais aussi par son impact émotionnel, l’équivalent imprimé du jazz.  » C’est un livre sur les gens, sur le jazz, sur les choses. Le travail qui y est présenté propose des images pour l’esprit et pour le cœur. Et, comme son sujet, il est particulier, subjectif, personnel « , écrit l’auteur. New-Yorkais de longue date, Roy DeCarava crée, à partir de son univers immédiat, des images capables de dépasser leur singularité pour aborder des thèmes universels comme la joie, l’attente, la souffrance ou la lutte pour la survie. Rarement publié, il se fit connaître par ses images de la vie quotidienne à Harlem (sujet de THE SWEET FLYPAPER OF LIFE, qui concrétisa, en 1955, sa collaboration avec le poète de la renaissance de Harlem, Langston Hughes) et ses portraits de musiciens comme Duke Ellington ou Billie Holiday. Ce sont ces deux noms – Harlem et Jazz -, entrelacés et indissociables, qui constituent le sujet premier de ce livre. Cependant, les compositions apparemment anodines et la tonalité profonde des photographies de Roy DeCarava éveillent des émotions dont la résonance va bien au-delà d’un simple quartier ou d’une seule époque

Un livre de Roy DeCarava dans la catégorie Livres – Phaidon – Photographie avec un prix moyen de EUR 75,00